Page 1 - L'heure des présentations

Depuis toute petite je dessine, j’écris, je peins, je colle, je découpe, j’enfile des perles, bref, je crée. Comme dit ma maman « j’aimais bricoler ». J’ai donc continué ma route sur le chemin passionnant de la création


Il faut dire que j’étais particulièrement attirée par le monde de la mode, je voulais être styliste. Plus jeune je m’amusais à faire des shootings avec ma sœur et mes cousines, je dessinais des vêtements, créais des books en découpant des photos dans des magazines, je jouais sur mon PC à habiller des mannequins

Au collège, face à ma situation de handicap, les professionnels du milieu et mes professeurs me font gentiment comprendre que ce serait physiquement compliqué. Je cherche donc une alternative : « Je dois trouver un métier dans le domaine de la mode qui soit possible pour moi ». Je découvre alors le métier de graphiste, et là vous vous demandez sûrement quel est le lien, comment c’est arrivé ?

 

Alors voilà, pendant mon année de 3e j’ai la chance de faire un stage de découverte chez une marque internationale son équipe de graphistes, et c’est là que j’ai compris : « ils créent les motifs des futures collections, voilà ce que dois faire ! » J’achète une tablette graphique et c’est parti, papa, maman je serais graphiste !

 

A partir de là, je suis des études d’Arts plastiques au lycée, dans une classe « spécialité Arts plastiques » à Bayonne, A cette époque je crée des bijoux pour le plaisir de manière autodidacte.

A la suite de mon BAC, j’intègre une licence de design à la fac à Bordeaux dans l’idée de devenir infographiste (graphiste qui travaille essentiellement de manière informatique).


Durant cette licence, je rencontre des personnes géniales et j’ai appris pleins de choses. Or, au fur et à mesure du temps je me rends compte que la formation est très théorique, j’ai la sensation de ne plus fabriquer. Des cours pratiques deviennent de plus en plus difficiles techniquement pour moi, parfois je ne peux qu’observer, je commence donc à m’ennuyer… et là le bijou fantaisie s’est imposé …

C’est ce que je vous raconterai dans le prochain article …

PS: Laissez en commentaires vos impressions ou vos questions, j’y répondrai directement ou au fur à mesure des pages de ce journal 🙂

error: Ce contenu est protégé